Christian Robert

DSC_7166

Christian Robert, a, lui aussi, été attiré par la musique dès son enfance car son père était un chanteur et un siffleur hors pair. Clin d’œil de la vie, bien que d’origine bretonne, la première cornemuse qu’il a entendue était une cabrette auvergnate qui jouait « Les fiancés d’Auvergne » sur le pick up de ses voisins. C’est à l’adolescence que son parcours musical s’est décidé à l’écoute d’un bagad. Après la cornemuse écossaise puis l’Uilleann pipes, il s’est mis au biniou koz, mais déjà à cette époque, le virus de la musique du Centre France l’avait irrémédiablement contaminé. Un stage chez les Brayauds l’a décidé à émigrer en Auvergne, devenant ainsi un exilé musical.

Il aime surtout les mélodies qui touchent au coeur et n’a de cesse d’explorer de nouveaux instruments.

Il joue des musettes 23 et 20 pouces (voir la page « nos instruments »).
Dans le groupe, il joue les contrechants dans les graves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s